Théâtre

 

L’enseignement pratique…

Au travers d’une initiation au jeu théâtral, il est proposé d’une part un travail sur l’espace théâtral afin d’en explorer toutes les ressources, et d’autre part une approche du corps en jeu, au travers d’exercices et de travaux 

  • sur la voix,
  • la diction,
  • sur la maîtrise et la précision des mouvements,
  • sur les choix d’interprétation avec ses partenaires, avec ou sans objet, etc.   

La concentration et les exercices d’échauffements sont enseignés de manière systématique avec un souci de rigueur, depuis la 2nde jusqu’à la Terminale. Il s’agit aussi d’apprendre aux élèves à entendre le texte avec précision et rigueur, en explorant toutes les possibilités qu’il offre.

Cette partie du cours consacrée à la pratique est assurée conjointement par le professeur et un intervenant artistique. Le binôme professeur/intervenant construit un double regard, celui du partenaire artistique et du professionnel de l’éducation, sur le travail de l’élève et  du groupe.
La participation des intervenants artistiques s’inscrit dans un partenariat établi entre le lycée Jean-Monnet et le Centre dramatique national humainTROPhumain, à Grammont.

 

L’équipe des intervenants artistiques est adaptée au projet conduit pour chacun des niveaux avec les professeurs de théâtre.

L’horaire de pratique est plus important que celui consacré à la théorie : 2h00 par semaine sur un total de 3h00 d’enseignement en 2nde, puis 3h00 par semaine sur un total de 5h00 en 1ère et en Terminale de spécialité. En option facultative, aussi, la pratique est dominante.

 

L’enseignement théorique…

Ces cours permettent :

  • l’acquisition du vocabulaire spécifique du théâtre afin de constituer un glossaire de base.
  • l’étude des différents métiers artistiques qui caractérisent le théâtre.
  • de parcourir des œuvres classiques et contemporaines pour en dégager les spécificités et les situer dans leur contexte historique et culturel.
  • d’étudier l’évolution des théories du théâtre depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours.

Ils sont le lieu où l’on développe les connaissances concernant la mise en scène, la spécificité du langage dramatique, l’évolution des lieux scéniques et des décors, les différentes théories développées autour de la construction d’un personnage et de son interprétation.

Dans l’enseignement de spécialité, en classe de première, ils favorisent l’acquisition d’une culture commune en faisant le choix d’étudier de grands textes fondateurs : œuvres (pièces classiques et œuvres majeures dans l’Histoire du théâtre) et textes théoriques fondamentaux. En classe de Terminale, ces cours sont l’occasion d’établir des comparaisons entre des grandes théories et des courants esthétiques en fonction du programme limitatif.

 

L’école du spectateur…

La fréquentation des spectacles est une étape importante dans la réflexion et l’acquisition d’un jugement critique en option théâtre. Depuis la 2nde jusqu’à la Terminale, que ce soit en option de spécialité ou en option facultative, les sorties pour assister à une représentation de théâtre représentent donc un temps fort de cet enseignement.

            Cette activité :

  • se situe le soir, en dehors des heures de cours et en dehors des séances scolaires. Les élèves sont en relation avec la représentation comme n’importe quel autre spectateur.
  • se déroule une dizaine de fois durant l’année scolaire.
  • s’effectue dans différents théâtres de la ville de Montpellier pour y découvrir des spectacles choisis par les professeurs en fonction des programmations proposées. Par exemple, les élèves ont eu l’opportunité de se rendre au Théâtre de la Vignette, au Théâtre HTH de Grammont, au Théâtre Jean-Vilar, au Domaine d'O (festival des Comédiens)…suivant l’intérêt de la programmation proposée.

 

 

Quelques exemples de travaux demandés aux élèves…

En option de spécialité et en option facultative, les principaux travaux sont :

  • Les spectacles ou les présentations publiques de travaux : une présentation du travail de plateau peut constituer, en milieu ou en fin d'année, une étape de la formation.
  • Les comptes-rendus ou les analyses de spectacles : ils impliquent une certaine finesse d’analyse de la représentation et des qualités de rédaction. Ils font l’objet d’un apprentissage progressif et d’une évaluation écrite.

Les travaux spécifiques à l’option de spécialité (2nde, 1ère et Terminale L théâtre) sont : 

  • Les contrôles de connaissances
  • Le carnet de bord : ce n’est pas un journal intime mais un support dans lequel l’élève reporte régulièrement sa pratique du théâtre avec un esprit d’analyse.
  • Les exposés sur des auteurs dramatiques, des metteurs en scène, des théoriciens du théâtre, …
  • Les sujets de type bac : peu à peu intégrés au travail de 1ère, ils deviennent fondamentaux en Terminale. Un apprentissage progressif de la méthodologie est ainsi proposé.