Qui était Jean Monnet ?

Un sondage (*) réalisé auprès d'une centaine d'élèves du lycée en octobre 2016 montre que seuls 1/3 d'entre eux savent qui est Jean Monnet. Il est en effet souvent confondu avec le résistant Jean Moulin ou avec le peintre Claude Monet.

 

Biographie de Jean Monnet

Né en 1888, et mort en 1979, à l’âge de 90 ans, il fut un fonctionnaire international français qui  a joué un rôle capital dans l'histoire de l'Europe au XXe siècle.

Dès ses plus jeunes années, il est en contact, à travers l’entreprise familiale, avec de nombreux interlocuteurs étrangers. Il y développe sa connaissance des circuits économiques, son goût des voyages et son envie de favoriser les liens internationaux. C’est ainsi que durant la Première Guerre Mondiale, il met en place un pôle maritime franco-britannique pour améliorer le ravitaillement.

Parfaitement anglophone, il participe après la guerre à la création de la Société des Nations, l’ancêtre de l’ONU, dont il devient le n°2.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il œuvre au rapprochement franco-britannique puis, après la défaite française, part aux Etats-Unis pour les convaincre de soutenir le Royaume-Uni et en faire "l’arsenal des démocraties".

Après-guerre, il organise la reconstruction et la modernisation de la France.
Il reprend aussi ses idées d'unité de l'Europe et est l’un des créateurs en 1952 de la CECA (Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier) dont le but est d’unir économiquement les pays d’Europe occidentale, en particulier la France et l’Allemagne, pour éviter un nouveau conflit entre ces deux pays. Jean Monnet a l'intuition que l'unité de l'Europe ne pourra se faire que progressivement et "par des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité de fait".
Malgré l’échec du projet de défense européenne (CED, 1954), Jean Monnet poursuit ses efforts qui se traduisent par la signature du traité de Rome (1957) qui crée la Communauté économique européenne, ancêtre de l’Union Européenne.

Il est l'un des "pères de l'Europe" et ses cendres ont été transférées au Panthéon en 1988.

Européen convaincu, Jean Monnet a œuvré toute sa vie à « rassembler les hommes ». C'est pour cette raison qu'il a été choisi pour donner, dès l'ouverture, son nom au lycée.

 

En 2015, une plaque explicative a été apposée à l'entrée du lycée :

 

 

(*) Sondage réalisé par Léa, Gabriel, Léa et Maurine dans le cadre du cours Littérature et société, octobre 2016.